Actualités

2017 : Dernière rentrée avant Transformation!

Le cadre actuel

  • L’épargne classique

En ces temps de taux bas, quelles sont les placements qui offrent les rendements performants ?

L’assurance-vie , le chouchou des français!

En moyenne 2016 les fonds en euros (la sécurité) rapportent 1,93% selon l’autorité de contrôle. Soit une nette baisse par rapport à 2015 où la moyenne était de 2,27% .Ces moyennes cachent des disparités fortes. En effet, les performances peuvent aller de 1, 73% pour les contrats bancaires traditionnels et montent jusqu’à 2,50% pour des contrats sur mesure.

En matière de rendement, l’assurance vie conserve un temps d’avance sur l’épargne traditionnelle réglementée

Performances financières au mois de septembre 2017

A noter que l’assurance vie supporte des frais d’entrée qui montent jusqu’à 5%. Il est prudent de se renseigner sur ce point avant les premiers versements car certains contrats proposent 0% de frais d’entrée !

               
L’épargne réglementée, le surplace…

Deux ans que le livret est bloqué à 0,75%...niveau historique le plus bas.

Ce niveau entraîne mécaniquement un niveau de rémunération des autres produits réglementés. Le LDDS est à 0,75%, le LEP est à 1,25%, le CEL est 0, 50% et le PEL est 1%.

Compte tenu des plafonds de ces placements réglementés ne comptez pas dessus pour autres choses que le placements de vos liquidités de court terme.

                Les super livrets bancaires, la dérive et la chute

Ils sont tombés à 0,14% en moyenne en Aout 2017 selon le site C banque. Avec un rendement brut dont il faut déduire les prélèvements fiscaux et sociaux.

Mais sur le net, vous trouverez des super livrets qui offrent du 0,46% en moyenne pour août 2017. Les offres miracles à 3% sont seulement pour les nouveaux clients et leurs durées dépassent rarement les deux mois !

                En conclusion, l’assurance vie reste le couteau suisse de l’épargne des français.

Les objectifs les plus variés lui sont affectés : Précaution, Prévoyance, Retraite, succession…

Effectivement, pour démarrer les objectifs d’épargne de long terme, l’assurance vie est un excellent produit. Son enveloppe fiscale est très favorable, la disponibilité des fonds est certaine, la variété des modes de gestions est complète.

Pour autant, les taux bas du moments poussent vers d’autres outils de gestion de son patrimoine.      

Les opportunités

  •  Taux Bas = Crédit pas cher !

Quand l’épargnant regrette les taux bas, l’emprunteur se réjouit de son gain de pouvoir d’achat. Les français ne s’y sont pas trompés sur ces dernières années, les crédits immobiliers sont très bas. Ils ont poussé nombre d’acquéreurs vers l’achat immobilier que cela soit pour la résidence principale ou la résidence locative.

Préparer sa Retraite

Le meilleur placement pour la prévoyance et la retraite reste pour la grande majorité des ménages l’acquisition de sa résidence principale. Même si on peut envisager diverses stratégies pour y parvenir, l’avantage de ne plus payer de loyer ou de crédit à l’abord de la retraite est un avantage certain. En outre, on peut toujours revendre un bien devenu trop grand du fait du départ des enfants pour acheter un bien correspondant mieux à ses besoins de jeunes retraités.

Assurer la Prévoyance de sa famille

Un bénéfice supplémentaire souvent sous estimé voire même méconnu est l'assurance crédit sur le décès , la perte d'autonomie et l'incapacité de travail couplée au crédit. Cette sécurité complémentaire est maintenant bon marché avec la mise en concurrence des contrats des banques et des compagnies d'assurances. Cela rend donc très attractif une sécurité contre les aléas de santé et accidents médicaux de la vie.  La famille des emprunteurs bénéficient d'une protection importante et défiscalisée dans un excellent rapport qualité/prix.

L'épargne de Précaution accessible à tous

De plus, l’immobilier est le seul placement qui permet de démarrer son patrimoine sans apport ! et dans chaque mensualité que vous remboursez, il y a une part de capital. Cela correspond à la part d'épargne que vous mettez de côté pour la précaution de vos finances. Ainsi en cas de coups durs ou d'accidents de la vie cette "épargne contraintes" vous est utile pour faire face à des engagements financiers imprévus.

 Pour le moment, tous les spécialistes s'accordent à dire que les taux sont bas et vont le rester au moins jusqu’en décembre 2017.

Pour être concret :

Montant du crédit pour 800€/mois - septembre 2017

Simulez et constatez sur notre simulateur la faible part d’intérêt que la banque vous prélèvera.

Les prix immobiliers sont en hausse

En lien direct avec les taux de crédit bas, les marchés immobiliers français les plus dynamiques connaissent des hausses importantes :

evolution prix immo

Ce qui est gage de rendement patrimonial est aussi un facteur bloquant l’entrée de certains acquéreurs.

Le meilleur moyen d’y faire face est le Prêt Taux Zéro dans le neuf comme dans l’ancien avec travaux ou bien encore l’investissement locatif avec ou sans dispositif de défiscalisation « Pinel ».

L'accompagnement des dispositifs de l'état soutient largement le marché immobilier. De la même manière, la politique de taux de crédit très bas est un puissant allié du marché immobilier.

D'autant plus que les français conservent une large appréhension vis à vis des placements sur les marchés actions.

L'autre Chouchou des Français : L'immobilier

Si les Français apprécient tant l’immobilier, c’est qu’il n’est pas seulement un réceptacle pour placer leurs économies, comme le sont les produits financiers.

La pierre permet de se constituer un patrimoine sur le long terme, avec l’avantage rare en matière d’épargne, grâce au crédit, de ne pas exiger un gros apport d’argent personnel. Restera juste à choisir le bon type de bien (neuf ou ancien) et le dispositif fiscal adéquat afin de répondre au principal objectif visé : obtenir des revenus (immédiats ou pour ses vieux jours), disposer d’un capital à terme ou alléger ses impôts.

Le bilan sur 25 ans de la pierre face aux actions

Une étude récente du cabinet Xerfi a analysé les évolutions du marché immobilier et boursiers sur deux périodes : entre 1990 & 2000 puis 2000 & 2015. Les différences sont notables.

Avantage à la bourse de 1990 à 2000. Le CAC 40 atteint son plus haut niveau le 4 septembre 2000. Ce qui représente une hausse de 215% depuis Janvier 1990 ! Sur 10 ans les boursicoteurs ont pu bénéficier d’une hausse moyenne de plus de 13% /an. Durant le même temps, la pierre ne présente qu’une hausse de 2% en moyen,ne par an sur ces dix mêmes années.

Puis De 2000 à 2015, l’immobilier reprend l’avantage. Avec la baisse continue des taux, des durées de prêts qui s’allongent et des ménages très emprunteurs les prix augmentent de 104% en France. Le marché boursier est pendant ce temps chahuté. Au final, ceux qui ont opté pour la pierre ont gagné 4,9% par an en moyenne tandis que que ceux qui ont cru dans les actions ont perdu près de 1,7% par an en moyenne.

Au-delà de ces périodes marquées par les péripéties de chacun de ces deux secteurs d’investissements, on constate que sur 25 ans la pierre a rapporté en moyenne annuelle 3,6% et les actions 4% /an . Au final un épargnant qui a investit 100.000€ en 1990 dispose d’un capital de plus de 240.000 dans l’immobilier et de plus de 260.000€ dans les actions. Avec la différence notable que seul l’immobilier lui a proposé de financer à 100% son investissement. Ce qui dans les faits permets aux ménages qui n’ont pas d’apport initial de profiter de ces dynamiques pour se constituer un patrimoine sur le long terme!

Les perspectives

Les performances de rendement des placements sont directement liées aux dispositifs que le législateur met en place. En fonction du contexte politique, l’application de certaines mesures législatives favorisent la performance de tel ou tel secteur. L’immobilier et les actions n’y coupent pas. Bien au contraire.

 La Fin de l’Isf et le début de l'Ifi semble indiquer que l’ère « Macron » inaugure un cycle plus « raisonnable » avec l’immobilier. Ceci dit le pragmatisme politique l’emporte toujours sur le long terme. A savoir, la promesse de faire baisser le chômage. L’immobilier et la construction sont des secteurs consommateurs de main d’œuvre et à ce titre toujours favorisés par rapport à d’autres secteur. 

A ce titre les annonces faites ce 20/09/2017, par les ministres en charges du dossier "Logement"  favorisent un atterrissage en douceur des dispositifs actuellement en place.

Prolongation et recentrage du PTZ…

Si la mesure est votée en l'état, le prêt à taux zéro (PTZ) dans le neuf, accordé sous conditions de ressources aux accédants dans le cadre d'un premier achat immobilier, sera reconduit dans les zones A, Abis et B1 (où il existe un fort déséquilibre entre l'offre et la demande de logements) pour quatre ans, c'est-à-dire jusqu'au 31 décembre 2021, et pour 1 an dans la zone B2, c'est-à-dire jusqu'au 31 décembre 2018. Dans l'ancien, l'aide est maintenue jusqu'au 31 décembre 2021 mais dans les zones B2 et C uniquement.

… et du Pinel

Même sort ou presque pour le dispositif d'incitation fiscale à l'investissement locatif Pinel qui se voit prolongé de quatre ans, soit, là encore, jusqu'au 31 décembre 2021, mais dans les zones A, Abis et B1 seulement.

En conclusion, nous actons que l’ère « Macronnienne » posera un arbitrage vers l’efficacité des aides à la pierre. Cela ne peut nuire à personne sur le long terme. Les meilleurs produits en seront d’autant valorisés.

 

Opportunités été 2017 - Loi Pinel

Pour 140€/mois J'investis dans la pierre

Taux été 2017 - Crédit Immobilier

taux crédit été 2017
crédit avec ou sans apport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *