Quelle Capacité d’Epargne?

Publié le Publié dans Vos questions

Une capacité d’épargne prouvée

Les prêteurs apprécient les demandeurs de crédit qui épargnent : ils préfèrent largement les « fourmis » aux « cigales », les économes aux dépensiers ! Il passera donc au crible vos comptes bancaires. Si vous dépensez chaque mois l’intégralité de vos revenus, il se montrera réticent à vous octroyer un crédit, surtout si vos futures charges immobilières sont supérieures à celles que vous supportez actuellement. En revanche, si vous dépensez chaque mois plus que vous ne gagnez et présentez des comptes systématiquement débiteurs, soyez certains qu’il vous refusera le prêt. Ainsi, les mois qui précèdent votre demande, évitez d’être à découvert ! Vous aurez à présenter vos relevés de compte. Or des soucis récurrents de trésorerie, des dépassements fréquents de découvert autorisé, voire des incidents de remboursement répétés lors de crédits précédents, menacent fort d’inciter à la méfiance…

A l’inverse, plus vous aurez épargné avant votre demande de prêt, plus vous serez jugés dignes d’emprunter et plus vous pourrez faire valoir vos exigences. Deux éléments déterminent en effet les conditions tarifaires d’un prêt : non seulement la solvabilité mais également la rentabilité future du nouvel emprunteur. Il est évident qu’un emprunteur doté d’épargne sera un client potentiel plus séduisant qu’un emprunteur qui en est dépourvu : il placera régulièrement de l’argent en plus de rembourser régulièrement son prêt, c’est le candidat idéal auquel les banques réserveront leur meilleur accueil.

La présence de comptes d’épargne constitue donc un atout indéniable. Surtout si vous avez fait preuve d’un effort d’épargne régulier et relativement important (comme sur un PEL par exemple). Cela signifie que vous êtes capable de vous tenir à une discipline et que votre budget tient la route sans cet argent.

Si vous avez l’objectif de réaliser une acquisition immobilière, nous vous conseillons de placer chaque mois environ 10% de vos revenus. Grâce à un meilleur « scoring », vous augmenterez favorablement vos chances d’accéder plus « souverainement » au crédit et de vous attirer les meilleures conditions du marché. N’était-ce que pour votre enrichissement personnel, essayez plusieurs mois d’affilée et vous vous rendrez compte qu’indépendamment du niveau de vos revenus, 10% mis de côté chaque mois ne perturberont nullement votre train de vie, mais amélioreront profondément votre situation et votre sérénité financières. Economiser, c’est se payer soi-même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *