Immobilier : les Français attendent encore la baisse(brutale!) des prix

Publié le Publié dans Actualités

Immobilier : les Français attendent encore la baisse des prix

En deux ans, le nombre d’acheteurs potentiels a chuté de près de 30 % en France, selon l’Observatoire du moral immobilier. Malgré la chute des taux de crédit. Les Français, inquiets de la dégradation de l’économie, attendent fermement une baisse des prix qui ne vient pas encore.

En deux ans, le nombre de candidats à l’accession à la propriété immobilière est passé en France de 3,5 millions à 2,5 millions. - AFP

En deux ans, le nombre de candidats à l’accession à la propriété immobilière est passé en France de 3,5 millions à 2,5 millions. – AFP

Où sont passés les acheteurs ? En deux ans, le nombre de candidats à l’accession à la propriété est passé en France de 3,5 millions à 2,5 millions. Autrement dit, un million d’acheteurs potentiels se sont volatilisés… Dans le même temps, le nombre de vendeurs est resté stable à 2 millions de personnes. « Si l’on suit cette courbe, dans un an, il y aura autant d’acheteurs que de vendeurs. On assiste à une régularisationprogressive du marché immobilier », confie Cyril Janin, directeur général de Concept Multimedia, l’éditeur du site Logic-Immo.com. Le constat dressé par l’Observatoire du moral immobilier, réalisé par TNS Sofres avec le deuxième site internet immobilier français, laisse peu de place au doute : les Français aiment l’immobilier, mais ils sont de moins en moins nombreux à vouloir se lancer, cette année, dans l’acquisition d’un bien.

Insatisfaction face aux prix de l’immobilier

Pourtant, près des deux tiers estiment que les conditions pour acheter sont réunies, qu’il y a de bonnes opportunités. Ils n’étaient que 36 % en 2011. La raison ? La chute historique des taux d’intérêt des crédits immobiliers, tombés récemment à moins de 3 % sur 20 ans . 76 % des personnes interrogées par TNS Sofres jugent les taux attractifs, deux fois plus qu’en 2011, mais la réalité économique revient vite à la charge. D’abord, taux attractif ne signifie pas crédit automatique. Les acquéreurs potentiels ont pris conscience de la difficulté d’obtenir facilement un crédit auprès d’une banque. C’est en tout cas le sentiment d’un acheteur sur deux. L’Observatoire constate tout de même une amélioration, puisque ce taux était de 58 % il y a un an. « Le taux d’intérêt est vraiment un levier pour les acquéreurs », estime Stéphanie Pécault, responsable des études chez Logic-Immo.com. « C’est ce qui semble avant tout retenir les 2,5 millions de candidats à l’achat ».

D’un côté les taux, de l’autre les prix… Ils vont encore baisser. C’est une certitude pour 58 % des personnes interrogées (contre 48 % en 2012 et surtout contre 17 % en 2011). Une opportunité, mais en même temps un « frein au passage à l’acte », selon Stéphanie Pécault. « Les Français attendent une baisse des prix qui se fait encore attendre. En achetant maintenant, ils ont peur de passer à côté d’une baisse des prix dans les mois à venir. Ils ne veulent pas renoncer à un manque à gagner potentiel. On sent qu’il y a aujourd’hui une insatisfaction par rapport à la baisse des prix constatée. » Une insatisfaction d’autant plus forte que les Français ont le sentiment qu’ils sont encore loin du bout du tunnel. Pour 68 % des sondés, le niveau de vie en France va dans l’ensemble se dégrader et 16 % craignent que leur situation financière change en pire (contre 10 % en 2011). « Le contexte économique et les perspectives les incitent à la prudence. La situation de l’emploi surtout les incitent plus au calcul et freine le passage à l’acte », constate la responsable des études.

Près de 4 acquéreurs potentiels sur 10 visent une baisse de 5 à 10 %

Une bonne nouvelle tout de même pour les acteurs de l’immobilier (…)

Immobilier : les Français attendent encore la baisse des prix, Actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *