Comment Maîtriser mon Endettement?

Publié le Publié dans Vos questions

Un ratio d’endettement raisonnable

Prêter de l’argent présente deux risques majeurs : le risque pour le prêteur de contracter avec un emprunteur qui ne respectera pas ses obligations de remboursement ; le risque pour l’emprunteur de contracter un crédit dont il ne pourra assumer la charge. Un crédit immobilier mal distribué est un produit dangereux autant pour les prêteurs que pour les emprunteurs : c’est pourquoi la prudence des banques est toute naturelle et parfaitement justifiée.

Pour vous protéger, les prêteurs vont donc calculer votre ratio d’endettement, autrement dit la part de dettes issue de vos crédits existants (crédit auto, prêt à la consommation, réserve de crédit…) ainsi que celle du futur prêt immobilier, sur vos revenus nets. Pour votre sécurité financière, les mensualités maximales usuellement tolérées ne doivent pas représenter plus d’un tiers de votre revenu net annuel. Au-delà de ce taux, les banques peuvent refuser de vous prêter l’argent, estimant que vous ne pourrez faire face à toutes vos charges de remboursement.

Avant de s’opposer, elles examineront cependant le montant de vos revenus disponibles une fois les remboursements effectués, ce qu’elles appellent le « quotient familial » ou le « reste à vivre ». Mais si vos revenus sont trop modestes, nul doute qu’ils appliqueront la règle des 33% de façon stricte.

Les relevés de compte sont la Bible du banquier ! Alors nettoyez vos comptes : tentez de solder vos vieux crédits (comme par exemple un ancien crédit étudiant) avant d’acheter ou revoyez vos ambitions à la baisse et optez pour un logement moins onéreux ! Pour vous obtenir une solvabilité supérieure, nous pourrons aussi lisser tous vos crédits et les transformer en une seule mensualité.

De façon générale, nous vous conseillons de limiter votre recours au crédit au financement de biens susceptibles de prendre de la valeur, comme c’est le cas des biens immobiliers, ou bien de générer des revenus réguliers, comme dans le cadre d’un investissement locatif. Une trop grande accumulation de crédits à la consommation pénalise et réduit votre capacité d’emprunt pour vous constituer un patrimoine immobilier. Réservez l’essentiel de votre capacité d’endettement à l’achat – et la conservation – de votre résidence principale, et vous maîtriserez votre crédit sur toute sa durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *