Actualités

Baisse limitée de la taxation des plus-values immobilières

Baisse limitée de la taxation des plus-values immobilières

 

«On n’aura plus besoin d’attendre 30 ans pour être exonéré d’impôt. On va ramener cela à 22 ans», a déclaré le Président de la République, dimanche soir sur M6.

Les ventes de résidences non principales seront moins taxées dès 2014. C’est ce qu’a annoncé le Président de la République, François Hollande. «On n’aura plus besoin d’attendre 30 ans pour être exonéré d’impôt. On va ramener cela à 22 ans», a-t-il déclaré à l’émission Capital, sur M6. Pour ne pas ralentir les transactions d’ici la fin de l’année, la mesure sera même applicable dès le 1er septembre. «Et il y a aura un abattement exceptionnel pour 2014», a-t-il ajouté. Concrètement, cette mesure concerne les résidences secondaires et les biens loués. Pour les propriétaires, c’est une bonne nouvelle mais elle n’annule pas les dispositions prévues dans la loi de finance rectificative pour 2012 qui prévoit une surtaxe sur les plus-values excédant 50.000 €. Le montant de cette nouvelle taxe est de 2% lors que la plus-value est comprise entre 50.000 et 100.000 €. Elle monte à 6% lorsque la plus-value est supérieure à 250.000 €. D’autre part, malgré cette baisse, la taxation des plus-values immobilières restera à un niveau élevée. Avant le 1er février 2012, il suffisait d’attendre 15 ans de détention du bien pour bénéficier de l’exonération de cette taxe. C’est le gouvernementFillon qui l’avait fait passer à 30 ans.

Baisse limitée de la taxation des plus-values immobilières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *